LA DEMANDE MONDIALE DE CHARBON ATTEINT UN NIVEAU RECORD !

production-charbon-plein-regime-eviter-retour-age-pierre-humanité-industriels-incapables-produire-energie-propre-trop-chere-com-sexy-forbes-pour-cacher-game-over

L’éternel retour du concret

La nouvelle conseillère des Nations unies sur le changement climatique, Sophia Kianni, alias Greta 2.0, est occupée à chauffer la couverture et le tapis rouge du magazine Forbes, tandis que la jeune femme de 20 ans sillonne le monde, au mépris de son empreinte carbone…

La distraction sexy a atteint ses objectifs et pendant que le monde reluquait le nouveau sex-symbol de la guerre climatique, à une époque où les progressistes écument la bouche à la moindre mention du réchauffement de la planète (ce qui ne les empêchera toutefois pas de remplacer leur Tesla par un F-150 à la Musk), l’Agence internationale de l’énergie vient d’annoncer que la demande mondiale de charbon devrait atteindre un niveau record cette année.

Dans son rapport « Coal 2022 » publié vendredi, l’AIE indique que la consommation de charbon a augmenté de 1,2 % en 2022, dépassant les 8 milliards de tonnes en une seule année et dépassant le précédent record établi en 2013.

Consommation mondiale de charbon - 2000-2025
Consommation mondiale de charbon – 2000-2025

Malgré les tentatives infructueuses des alarmistes climatiques contre l’industrie du charbon. La production a été relancée pour éviter une crise énergétique en Europe, en Asie et ailleurs.

« Cela signifie que le charbon restera de loin la principale source d’émissions de dioxyde de carbone du système énergétique mondial », a déclaré l’AIE.

  • « La hausse des prix du gaz naturel dans le contexte de la crise énergétique mondiale a entraîné une dépendance accrue à l’égard du charbon pour la production d’électricité », explique l’AIE. Le rapport prévoit que la consommation de charbon restera à des niveaux élevés jusqu’en 2025.

Traduction : « Pour moi, ce qui est plus important que le record de la demande fraîche, c’est la forme de la courbe de la demande : plutôt qu’un pic, le charbon connaît un pic et un plateau. C’est très important, car de nombreux modèles de la demande mondiale de pétrole supposent une forme de pic et de plateau, que les modélisateurs devront peut-être revoir. »

Le monde est dépendant des sources de production d’électricité à faible coût. Et l’idée selon laquelle la production à partir de combustibles fossiles, en particulier le charbon, disparaîtrait comme par magie au profit d’énergies renouvelables peu fiables, telles que le solaire et l’éolien, est une chimère et une autre raison de l’instabilité des réseaux électriques dans le monde.

Le directeur des marchés de l’énergie et de la sécurité de l’AIE, Keisuke Sadamori, a déclaré que :

  • « le monde est proche d’un pic d’utilisation des combustibles fossiles, le charbon devant être le premier à décliner, mais nous n’en sommes pas encore là. »
  • « La demande de charbon est tenace et atteindra probablement un niveau record cette année, ce qui fera grimper les émissions mondiales. Dans le même temps, de nombreux signes montrent que la crise actuelle accélère le déploiement des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et des pompes à chaleur – ce qui modérera la demande de charbon dans les années à venir. Les politiques gouvernementales seront essentielles pour garantir un avenir sûr et durable », a noté M. Sadamori.

L’AIE a désigné la Chine, l’Inde et l’Indonésie comme les trois plus grands producteurs de charbon au monde.

La demande de charbon a fait exploser les prix à terme du charbon au terminal charbonnier de Newcastle cette année.

L’un des plus grands bénéficiaires de la renaissance du charbon est la société américaine Peabody Energy.

Et alors que le monde est toujours sur la voie de la décarbonisation – en dépit de ce petit contretemps ponctuel – l’énergie nucléaire reste la meilleure et la seule solution pour une énergie propre à la demande. En attendant, le charbon, le gaz naturel et les autres hydrocarbures ne vont nulle part.

Débancarisez-vous dès maintenant avec notre formation gratuite :

Source : ZeroHedge

Facebook
Twitter
Telegram

Une réponse

  1. GRÂCE AUX ÉNERGIES DITES RENOUVELABLES ET DÉCARBONÉES la demande mondiale de charbon devrait atteindre un niveau record cette année !
    Ha ha ha ha ha

    Il faut être au moins formé par l’ENA, Science-Po et HEC comme Agnès Pannier-Runacher pour être aussi cons.
    La débilité demande de longues et coûteuse formations dans des écoles où la connerie est élevée à son rang le plus prestigieux.

    Le prestige d’être les rois des cons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *