LA RUSSIE FORME DES PILOTES DE COMBAT BIÉLORUSSES ALORS QUE L’UKRAINE CRAINT UN NOUVEL ASSAUT !

Poutine et Lukashenko

La Russie forme des pilotes bélarussiens au pilotage de jets de combat dotés de capacités d' »ogives spéciales », ont annoncé les médias contrôlés par l’État bélarussien lors de la visite du président russe Vladimir Poutine dans le pays lundi, sa première en trois ans.

Cette réunion intervient alors que l’on craint de plus en plus que la Russie ne prépare une nouvelle attaque contre l’Ukraine, peut-être à partir du territoire biélorusse, bien que le président biélorusse Alexandre Loukachenko ait déclaré à la fin de la semaine dernière que son pays n’était pas une marionnette de Poutine.

Tard dans la journée de lundi, l’agence de presse officielle du Belarus, BeITA, a déclaré qu’un accord avait été conclu concernant la formation des avions de l’armée bélarussienne, « qui ont déjà été rééquipés pour transporter et éventuellement utiliser des munitions lancées par voie aérienne avec des ogives spéciales« .

Pour adoucir l’accord, Poutine a nommé le Belarus à la tête de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) à partir de janvier 2023.

« Compte tenu de l’évolution de la situation le long du périmètre frontalier, nous avons discuté de certains détails importants de la coopération dans le domaine de la sécurité militaire. Je vous remercie, Vladimir Vladimirovitch [Poutine], d’avoir trouvé une compréhension et un soutien mutuels […]« , aurait déclaré Loukachenko.

Mais ce qui inquiète le plus l’Ukraine et les responsables occidentaux, c’est la déclaration de Loukachenko : « Aujourd’hui, nous avons mis en service un complexe S-400 [missiles de défense aérienne] que vous avez remis au Belarus. Et surtout, le complexe Iskander, que vous nous avez également remis après l’avoir promis il y a six mois.« 

Lukashenko poursuit : « Vous venez d’aborder une question très sensible (nous n’en sommes pas les auteurs) concernant la formation de nos équipages [pour les avions] capables de transporter des armes spéciales et des munitions spéciales. Je dois vous dire que nous avons préparé l’avion. Il s’est avéré que nous avions de tels avions depuis l’époque soviétique. Nous les avons testés dans la Fédération de Russie. Nous travaillons maintenant avec les Russes pour former les équipages capables de piloter ces avions qui transportent des munitions spéciales.« 

M. Loukachenko a semblé suggérer que la formation et les « ogives spéciales » n’étaient pas dirigées vers l’Ukraine et n’étaient pas destinées à constituer une menace pour ce pays.

Les remerciements du dirigeant biélorusse à l’égard de M. Poutine font suite aux affirmations de ce dernier, la semaine dernière, selon lesquelles son pays reste totalement souverain vis-à-vis de la Russie.

Préparez vous avec le plan anti reset :

Source : ZeroHedge

Facebook
Twitter
Telegram

0 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *