NOUVELLES MENACES SUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION AVEC NICOLAS VIDAL

Nicolas Vidal-Putsh Média

Nicolas Vidal, fondateur de Putsch Média, nous parle de la liberté d’expression, de la censure et de la situation des médias alternatifs

Nicolas Vidal est journaliste et fondateur du média en ligne Putsch, un média indépendant et autofinancé qui invite des voix discordantes et pertinentes, et qui décrypte l’actualité autrement, nous livre son analyse sur les sujets brûlants de notre époque, sans langue de bois ni concession.

Nicolas Vidal
Nicolas Vidal.

La genèse de Putsch

Nicolas Vidal a créé Putsch en 2015, après avoir travaillé pendant 15 ans dans différents médias, dont Le Figaro, Le Point, ou encore Valeurs Actuelles.

Ayant constaté que le paysage médiatique français était dominé par une pensée unique, conformiste et politiquement correcte, qui ne laissait pas de place à la diversité des opinions et à la critique constructive, il a décidé de lancer son propre média, avec une ligne éditoriale souverainiste et critique, qui prend position et assume, sans se laisser influencer par le mainstream.

Il a réuni autour de lui une équipe de journalistes, d’experts, d’intellectuels, d’artistes, qui partagent sa vision et qui apportent leur regard sur l’actualité.

Journalisme indépendant

Les difficultés des médias alternatifs

Nicolas Vidal reconnaît que les médias alternatifs comme Putsch font face à de nombreuses difficultés, notamment le manque de moyens financiers et humains, le risque de censure et de déréférencement, et le besoin de soutien et d’abonnement des lecteurs.

Il dénonce le système oligarchique qui contrôle les médias dominants en les subventionnant avec l’argent public, au détriment de la pluralité et de la qualité de l’information.

Nicolas Vidal appelle les citoyens à se réveiller, à se former, à s’informer, et à soutenir les médias indépendants qui font un travail de fond et défendent la liberté d’expression.

BFM TV- Journalisme main stream

Le rôle du journaliste

Nicolas Vidal revendique le rôle du journaliste comme celui de se poser les bonnes questions et d’informer au mieux, avec honnêteté intellectuelle et une réelle éthique journallistique.

Il déplore que beaucoup de journalistes se contentent de répéter la doxa officielle, sans vérifier les faits, sans confronter les sources et sans donner la parole aux contradicteurs.

Il affirme que le journaliste doit se rendre sur le terrain, rencontrer les gens, écouter leurs témoignages, leurs souffrances et leurs revendications.

Il cite en l’exemple du mouvement des gilets jaunes, qui a été méprisé, caricaturé, diabolisé par les médias dominants, alors qu’il exprimait une colère légitime et profonde du peuple français.

Travail du journaliste

Les perspectives d’avenir

Nicolas Vidal se montre optimiste pour l’avenir de Putsch, malgré les obstacles et les adversités. Il annonce qu’il va continuer à faire vivre son média, à développer ses projets, à se battre pour la liberté d’expression.

Il annonce également ses prochains invités, dont Laurent Obertone, auteur de Guérilla 3, Mike Borowski, animateur de Géopolitique Profonde, et Jason Miller, conseiller spécial de Donald Trump.

Il invite les spectateurs à s’abonner, à soutenir, et à rejoindre les canaux de communication de Putsch, sur télégramme, Twitter, et son site web.

Il remercie ses lecteurs, ses auditeurs, ses abonnés, qui font vivre Putsch et qui participent à la résistance intellectuelle.

Sortez du système avec La Lettre Confidentielle et tous ses bonus :

Facebook
Twitter
Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *