LES FORCES DE L’ORDRE CONTRE LE RÉGIME MACRONISTE AVEC FRANÇOIS DUBOIS

François Dubois entretien

Alice au pays de Lucifer : un livre qui dévoile les secrets du monde actuel

François Dubois est un ancien gendarme et un écrivain qui vient de publier un livre intitulé “Alice au pays de Lucifer”.

Dans cet ouvrage, il propose une analyse critique de la société contemporaine, qu’il compare à celle du célèbre roman “Alice au pays des merveilles”.

Il y révèle les symboles ésotériques, politiques et théologiques qui se cachent derrière cette histoire, et qui sont aussi à l’œuvre dans notre monde et nous explique les mécanismes qui conduisent à la perversion des valeurs, à la fragmentation sociale et à la déconnexion du réel.

François Dubois nous alerte sur le rôle des élites et des médias dans la manipulation des masses et la mise en place d’un agenda luciférien.

Il nous invite à prendre conscience et à résister à ce projet dystopique.

Alice au pays de Lucifer- François Dubois

Son parcours et son éveil

François Dubois a commencé sa carrière dans la garde républicaine, où il a côtoyé les hautes sphères du pouvoir.

Par la suite, il a intégré la gendarmerie départementale, où il a été confronté à la réalité sociale du terrain.

Ce contraste saisissant, l’a amené à remettre en question ses convictions et à explorer des sujets considérés comme tabous ou alternatifs.

Animé par une soif de connaissance, il a entrepris des recherches autodidactes approfondies dans des domaines aussi variés que l’histoire, la géopolitique, la philosophie, la religion, l’ésotérisme et la spiritualité.

Après plusieurs années de travail, il a décidé de partager ses découvertes et ses réflexions à travers la rédaction de son livre.

Son livre et son décryptage d’Alice au pays des merveilles

Son livre est basé sur le décryptage du roman “Alice au pays des merveilles”, écrit par Lewis Carroll en 1865.

Selon François Dubois, cette histoire, bien que largement connue, souvent mal interprétée, va bien au-delà d’un simple conte pour enfants et constitue en réalité une allégorie complexe de notre monde et de ses enjeux.

François Dubois met en lumière les clés de lecture nécessaires pour décoder les symboles et les messages dissimulés dans le texte, qui font référence à des concepts ésotériques, politiques et théologiques.

Il démontre que ce roman offre une vision prophétique de la fin des temps, annonçant l’avènement du règne de Lucifer, le porteur de lumière et rival de Dieu.

Alice au pays des merveilles-Illustration d'Arthur Rackham 1907

La société du spectacle et la déshumanisation de l’homme

François Dubois analyse notre société contemporaine comme étant une société du spectacle, où nous sommes constamment bercés dans l’illusion et distraits de la vérité.

Il souligne que cette culture nous réduit à des objets, soumis à la consommation, à la marchandisation et à la standardisation et met en garde contre la déshumanisation, la perte de dignité et l’appauvrissement spirituel qui en résultent.

François Dubois insiste sur notre nature d’êtres vivants, dotés d’une âme, d’une conscience et d’un libre arbitre. Il encourage ainsi à retrouver notre essence, notre identité et notre vocation profonde.

Le diable et le gouvernement

François Dubois partage sa conception du diable en tant que force de séparation, de division et de manipulation. Selon lui, le diable est celui qui sépare les individus, les oppose et les égare.

Il souligne également que le diable se présente souvent sous les traits séduisants du bien, se faisant passer pour le porteur de lumière et défiant Dieu.

François Dubois met en garde contre les élites et les idéologies qui sont influencées par cette force, cherchant à établir un ordre mondial et à imposer une religion universelle.

Il alerte sur les dangers inhérents à ce projet, qui visent à asservir l’humanité et à l’éloigner de sa source divine.

Représentation de Baphomet-1854.
Représentation de Baphomet-1854.

La situation des forces de l’ordre en France

François Dubois partage son analyse de la situation des forces de l’ordre en France, basée sur sa propre expérience en tant qu’ancien gendarme.

Il aborde les défis et les enjeux auxquels sont confrontés les membres des forces de l’ordre, ainsi que les perspectives d’avenir de la profession.

Il évoque les raisons qui l’ont poussé à quitter l’institution, les tensions inhérentes au métier, le mouvement de départs massifs observé au sein des forces de l’ordre, ainsi que la récente fronde policière et les réformes, notamment l’article 144.

Il appelle à la mobilisation des forces de l’ordre et de la société civile, encourage à dépasser les divisions, à sortir de la fragmentation et de l’archipelisation de la société, et à œuvrer vers une convergence des luttes en faveur de la liberté et de la souveraineté du peuple.

La pandémie comme expérience d’ingénierie sociale

François Dubois propose une analyse de la pandémie comme un exercice d’ingénierie sociale, exploitant la fragmentation et le conformisme des individus.

Il souligne comment cette crise favorise la soumission plutôt que l’autonomie, incitant les gens à obéir à des règles extérieures au lieu de prendre leurs propres responsabilités, et met en lumière comment la pandémie encourage la division en catégories identitaires et communautaires, renforçant ainsi les stéréotypes et les préjugés.

François Dubois appelle à transcender ces clivages et à s’unir pour résister à cette manipulation.

Pass-sanitaire

La construction originale et hybride du livre

François Dubois nous présente la construction originale et hybride de son livre, qui fonctionne par strates et par décryptage des idées.

Il souligne qu’il a combiné l’histoire et l’essai pour rendre la lecture à la fois accessible et captivante.

De plus, il mentionne avoir distribué des « pilules rouges » pour éveiller les lecteurs et les inciter à remettre en question le système établi.

Il confie avoir écrit avec l’intention de transmettre un message puissant et pertinent, notamment à ses enfants, sans se soucier d’être édité ou non, et dans le but de changer les perceptions, le logiciel et les croyances des lecteurs.

L’anti-église comme source du monde actuel

François Dubois expose sa thèse sur l’anti-église qu’il considère comme la source du monde actuel.

Il remonte à la Renaissance et à la cabale chrétienne pour retracer l’histoire de cette anti-église, soulignant son évolution à travers des mouvements tels que le sabbatéisme et le franquisme, pour aboutir aujourd’hui au néo-collectivisme, au luciférisme et à l’anté-christisme.

Il explique comment cette entité détruit les fondements de la civilisation occidentale, à savoir le droit naturel et la propriété, et crée un monde inversé, marchandisé et esclavagiste, où les êtres humains sont spoliés, asservis et déshumanisés.

François Dubois appelle à une prise de conscience de cette réalité et à sa contestation.

Découvrez le dessous des cartes, avec la revue mensuelle Géopolitique Profonde !

Facebook
Twitter
Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *