LES PEUPLES REJETTENT LE NOUVEL ORDRE MONDIAL AVEC PHILIPPE DE VEULLE

Phillipe de Veulle

La France face aux défis géopolitiques : l’analyse de l’avocat Philippe de Veulle

La France traverse une période de crise à la fois interne et externe, qui remet en cause son rôle et son influence dans le monde.

  • Quels sont les enjeux et les perspectives pour la France sur la scène géopolitique ?
  • Quelle est la situation politique, économique et sociale du pays ?
  • Quelles sont ses relations avec l’Afrique et le Moyen-Orient ?

Pour répondre à ces questions, nous avons sollicité l’expertise de l’avocat Philippe de Veulle, spécialiste des affaires internationales et notamment des attentats du Bataclan et du Bardo en Tunisie et avocat du collectif Antigone.

Philippe de Veulle- Avocat au barreau de Paris.
Philippe de Veulle- Avocat au barreau de Paris.

La crise énergétique en France

La France fait face à une crise énergétique sans précédent, qui affecte le niveau de vie et le pouvoir d’achat des Français.

Les prix de l’électricité ont augmenté de manière vertigineuse, en raison de la responsabilité du gouvernement européiste et mondialiste, qui a cédé aux pressions de l’Allemagne et des États-Unis.

Le Dispositif de l’ARENH (Accès réglementé à l’électricité nucléaire historique) Loi NOME (Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité), qui ont libéralisé le marché de l’énergie, ont eu des conséquences désastreuses pour les consommateurs français, qui subissent la concurrence déloyale des fournisseurs étrangers.

La France, qui était autrefois une puissance énergétique, a perdu sa souveraineté et sa crédibilité dans ce domaine.

Crise énergétique

La situation en Ukraine

L’Ukraine est le théâtre d’un conflit armé entre les forces gouvernementales et les séparatistes pro-russes, qui dure depuis 2014. Ce conflit est le résultat d’une ingérence occidentale, qui a soutenu un coup d’État contre le président légitime Viktor Ianoukovitch, favorable à la Russie.

La Russie, qui considère l’Ukraine comme faisant partie de sa sphère d’influence, a réagi en annexant la Crimée et en soutenant les rebelles du Donbass.

La France, qui fait partie de l’OTAN, a adopté une position hostile à la Russie, en lui imposant des sanctions économiques et diplomatiques. Ces sanctions sont contre-productives, car elles renforcent le sentiment anti-occidental des Russes, et affaiblissent l’économie européenne.

Le bilan humain et économique du conflit en Ukraine est désastreux, et menace la stabilité et la sécurité de l’Europe.

Le rôle de la France dans le monde multipolaire

La France a perdu son rôle et son influence dans le monde multipolaire, qui est dominé par les grandes puissances émergentes, comme la Chine et la Russie.

USA- EU-US- États-Unis- Europe- Union Européenne

La France s’est alignée sur la politique des États-Unis, pourtant souvent en contradiction avec ses valeurs, principes et ses propres intérêts, participant à des guerres illégales et injustes, comme en Libye ou en Syrie, qui ont déstabilisé le Moyen-Orient et favorisé l’essor de l’islamisme radical.

La France a également renoncé à sa souveraineté, en acceptant les diktats de l’Union européenne, qui lui impose des normes et des contraintes nuisant également à ses intérêts. Elle doit donc sortir de l’Union européenne, et retrouver sa voix et sa place dans le monde.

Le coup d’État au Gabon

Le Gabon a connu un coup d’État le 7 janvier 2019, qui a mis fin à la dynastie Bongo, au pouvoir depuis 1967.

Ce coup d’État avait été annoncé 15 jours avant par Philippe de Veulle, qui avait des sources fiables sur place. Les intérêts géostratégiques en jeu sont importants, car le Gabon est un pays riche en pétrole, en bois et en minerais. La France, qui avait des liens privilégiés avec le régime de Bongo, a été prise de court par ce coup d’État, qui a révélé son impuissance et son isolement sur le continent africain.

Président Ali Bongo-Gabon
Président Ali Bongo-Gabon.

La politique française en Afrique

Depuis la décolonisation, la politique française en Afrique est marquée par un déclin manifeste, accompagné d’échecs répétés.

La France a maintenu des liens néo-coloniaux avec ses anciennes colonies, à travers le système de la Françafrique, qui reposait sur le rôle de Jacques Foccart, le conseiller de l’ombre des présidents français.

Cette politique s’est souvent traduite par des ingérences dans les affaires internes des pays concernés, avec un soutien ou un renversement de dirigeants selon les intérêts français. Parallèlement, le développement et la démocratisation de ces pays ont été largement négligés, contribuant ainsi à maintenir un niveau de sous-développement et de corruption endémique.

En conséquence, la France a progressivement perdu le respect et la confiance des peuples africains, qui se tournent désormais vers d’autres partenaires tels que la Russie, la Chine ou les États-Unis.

Le coup d’État au Niger et la présence russe

Le 18 février 2010, le Niger a été le théâtre d’un coup d’État qui a renversé le président Mamadou Tandja, qui avait tenté de se maintenir au pouvoir en modifiant la constitution.

Le général Salou Djibo a dirigé ce coup d’État, bénéficiant du soutien de la Russie, qui a des intérêts stratégiques au Niger en raison de ses importantes ressources en uranium, en or et en pétrole.

En outre, elle entretient des liens historiques et culturels forts avec le Niger, qui fut le premier pays africain à reconnaître l’indépendance de la Tchétchénie.

À l’inverse, la France, qui avait des accords de coopération militaire et nucléaire avec le Niger, s’est opposée à une intervention militaire pour rétablir l’ordre constitutionnel, sous la pression des États-Unis, qui craignaient une escalade du conflit.

Des manifestants au Niger brandissent des pancartes en faveur du CNSP et contre la France- Coup d'état- Niger
Des manifestants au Niger brandissent des pancartes en faveur du CNSP et contre la France.

L’émergence des BRICS et le déclin du dollar

Les BRICS, composés du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud, constituent des puissances économiques offrant une alternative au système dominé par les États-Unis et le dollar.

Ils ont mis en place une banque de développement visant à financer des projets d’infrastructures et de développement dans les pays émergents et en développement.

Les BRICS proposent également des partenariats aux pays africains, basés sur des principes gagnant-gagnant respectant leur souveraineté et leur diversité.

Ces initiatives témoignent d’une crise systémique du système bancaire et financier mondial, qui a traditionnellement reposé sur le dollar et la dette.

La confiance des investisseurs et des pays dans le dollar étant ébranlée, ces derniers cherchent désormais à diversifier leurs réserves et leurs transactions.

BRICS

Les perspectives d’avenir pour la France

La France est confrontée à de nombreux défis et menaces qui pourraient compromettre son intégrité et sa cohésion.

Elle doit se préparer à diverses catastrophes telles que des émeutes, des attentats, des crises financières ou des conflits armés et rester vigilante face à l’instrumentalisation politique de l’ultra-gauche, qui cherche à renverser le régime en recourant à des actes de pillage et de vandalisme contre les biens publics et privés.

En parallèle, la France doit chercher à établir un dialogue constructif avec le président tunisien, un allié stratégique dans la lutte contre l’immigration et l’islamisme radical, tout en veillant à préserver les intérêts et la sécurité nationale.

Pour retrouver son rôle et son influence dans le monde, la France envisage de sortir de l’Union européenne afin de défendre pleinement ses intérêts et ses valeurs sur la scène internationale.

Découvrez le dessous des cartes, avec la revue mensuelle Géopolitique Profonde !

Facebook
Twitter
Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *