QUI SABOTE DÉLIBÉRÉMENT LES CENTRALES ÉLECTRIQUES AMÉRICAINES ?

Sabotages Centrales électriques Américaines

Des attentats répartis sur tout le territoire Américain

Quelqu’un a attaqué des centrales électriques dans tout le pays, et les autorités fédérales tentent de déterminer de qui il s’agit.

Cartes des États attaqués ou menacés d’attentats
Rouge: attaqués- Jaune: menacés
Source Daily Mail UK

Ces derniers jours, nous avons assisté à d’importants sabotages sur les côtes est et ouest, et il ne peut donc pas s’agir d’un seul individu.

Au cours des huit premiers mois de cette année, il y a eu au total 106 attaques contre le réseau électrique aux États-Unis, ce qui représente le nombre le plus élevé jamais enregistré en une seule année.

Espérons que les autorités parviendront à élucider ce mystère, car l’hiver va bientôt commencer officiellement.

Si le courant est coupé dans votre région pendant une longue période au cours des prochains mois, que ferez-vous ?

Personne ne prétend que la série d’attaques dont nous sommes témoins est « accidentelle », et ABC News rapporte que « les autorités fédérales enquêtent » sur cette tendance très inquiétante…
Les autorités fédérales enquêtent sur un certain nombre d’actes récents de sabotage contre des entreprises de services publics, a déclaré une source policière à ABC News.

Deux attentats simultanés en Caroline du Nord

Cette décision intervient après que des sous-stations ont été criblées de balles en Caroline du Nord, privant des dizaines de milliers de personnes d’électricité pendant plusieurs jours.

Après l’incident, les sociétés de services publics ont contacté les autorités fédérales ces derniers jours pour enquêter, a déclaré la source.
Le récent incident en Caroline du Nord était particulièrement alarmant.

Vers 19 heures samedi soir, des coups de feu ont éclaté dans deux sous-stations électriques du comté de Moore. Les responsables parlent d’une « attaque intentionnelle et coordonnée »…

Duke Energy a rétabli le courant pour tous ses clients de Caroline du Nord mercredi soir, quatre jours après que 45 000 clients aient été laissés dans le noir après ce que les responsables ont appelé une attaque intentionnelle et coordonnée de deux sous-stations dans le comté de Moore. Le shérif du comté de Moore, Ronnie Fields, a déclaré que le motif de l’attaque n’était pas connu. On ne sait pas non plus quels types de mesures de protection étaient en place pour empêcher une telle attaque.

Des employés de Duke Energy examinent une sous-station électrique qui, selon les autorités, a été touchée par des tirs, provoquant les pannes de courant locales.
PHOTO : JONATHAN DRAKE/REUTERS

Qui est donc à blâmer ?

Eh bien, ces derniers temps, les autorités semblent avoir une règle pour ce genre d’évènement.
En cas de doute, blâmez les gens de droite.

Apparemment, un spectacle de travestis se déroulait au même moment que les attaques sur les sous-stations, et les enquêteurs se concentrent donc sur cet angle…

Une association LGBTQ de Caroline du Nord avait organisé un spectacle de travestis au Sunrise Theater de Southern Pines le samedi soir à peu près au moment où les installations électriques ont été visées par des tirs vers 19 heures.

Les enquêteurs déterminent actuellement si les réactions négatives suscitées par le spectacle pour les 18 ans et plus avant la représentation ont conduit à l’attaque ciblée.
Cette théorie peut s’avérer exacte ou non, mais qu’en est-il de toutes les autres attaques qui ont eu lieu dans tout le pays ?

L’incident a conduit les autorités à déclarer l’état d’urgence, environ 32 000 résidents du sud-est du pays étant privés d’électricité jusqu’à jeudi.

Des attaques proches dans le temps, mais éloignées géographiquement

Quelques jours avant le sabotage en Caroline du Nord, deux sous-stations électriques ont été attaquées dans la région de Portland…

Deux sous-stations électriques dans la région métropolitaine de Portland ont été délibérément endommagées, selon les entreprises de services publics, les deux incidents précédant les tirs ciblés qui ont endommagé l’équipement des sous-stations en Caroline du Nord, laissant des milliers de personnes sans électricité.

La société Portland General Electric et la Bonneville Power Administration ont chacune vu l’une de leurs sous-stations du comté de Clackamas attaquée.

Les mêmes personnes qui ont tiré sur des sous-stations dans la région de Portland ont-elles pris un avion pour se rendre sur la côte Est afin de tirer sur des sous-stations en Caroline du Nord ? Bien sûr que non.

Quelque chose de très étrange semble se produire, et un mémo des forces de l’ordre fédérales qui a été rendu public donne l’impression que ces attaques sont définitivement planifiées à l’avance

Un mémo des forces de l’ordre fédérales a révélé que les sous-stations du nord-ouest du Pacifique ont décrit des attaques utilisant « des outils à main, des incendies criminels, des armes à feu et des chaînes métalliques, probablement en réponse à un appel en ligne pour des attaques contre des infrastructures critiques ».

Dans les attaques récentes, les acteurs criminels ont contourné les clôtures de sécurité en coupant les maillons, en allumant des feux à proximité, en tirant sur des équipements à distance ou en jetant des objets par-dessus la clôture et sur les équipements », peut-on lire dans le mémo.

Qui, hormis des « extrêmistes », voudrait faire une chose pareille ?

Selon le département de la sécurité intérieure, des « extrémistes nationaux » ont « des plans spécifiques pour attaquer les infrastructures électriques depuis au moins 2020« .

Bien sûr, quand ils disent « extrémistes nationaux », ils veulent vraiment dire « extrémistes de droite ».
Mais est-ce vraiment ce qui se passe ici ?

Ces dernières années, les extrémistes de gauche ont saboté et attaqué bien plus de bâtiments aux États-Unis que quiconque.

Et pour être honnête, cela pourrait tout aussi bien être un groupe terroriste étranger ou des agents de renseignement d’un pays hostile. À ce stade, nous ne savons pas.

Mais ce que nous savons, c’est que le nombre d’attaques sur notre réseau électrique a augmenté. Ce qui suit vient de NBC News

Près de 600 incidents et perturbations d’urgence électrique ont été causés par des attaques physiques et du vandalisme suspectés et confirmés sur le réseau électrique au cours de ces neuf années, montrent les rapports.
Il y a eu 106 attaques ou incidents de vandalisme de janvier à août 2022, qui est la dernière année dont les données du département de l’énergie font état.
Parmi les années examinées par NBC News, 2022 est la première à atteindre les trois chiffres et elle ne contient que huit mois de données.

Nous sommes une nation qui regorge de « cibles molles », et je m’attends à ce que nous voyions ces attaques devenir encore plus fréquentes au cours des années à venir.

Et cela sera d’autant plus vrai que d’autres guerres majeures éclateront dans le monde.

Il y a tellement de gens qui nous détestent, et notre nation est très divisée en ce moment.

Espérons donc que les autorités de tout le pays prennent des mesures pour renforcer la sécurité des infrastructures critiques telles que les centrales électriques. Malheureusement, cela n’arrivera probablement pas de sitôt.

Cela signifie qu’il est impératif d’avoir un très bon plan de secours pour le cas où l’électricité serait coupée dans votre région pendant une période prolongée.

L’hiver arrive, et vous ne voulez pas geler juste parce que des idiots ont décidé de faire quelque chose de vraiment stupide.

Pour parer à toute éventualité et être préparé en cas de crise géopolitique ou de conflit majeur, accédez à notre Plan Anti Reset !

Source: Zero Hedge

Facebook
Twitter
Telegram

0 réponse

  1. Qui bono ?
    C’est parfaitement identifié,
    entre ONG de la religion du Co2 qui brassent des dizaines de millions de dollars,
    entreprises subventionnées d’énergie alternative dite verte,
    activistes d’ultra-gauche malthusianistes de fait,

    …Ou même des milliardaires anticapitalistes terroristes d’ultra-gauche comme George Soros (ou Sam Bankman-Fried) délinquant international et socialiste sympathisant nazi.
    Des cas d’école qui illustrent à eux deux la création du parti néo-conservateur donc Trotskiste, donc d’ultra-gauche révolutionnaire et mondialiste.

    (néoconservateurs = Trotski-Bronstein l’inventeur de la solution finale et du NKVD, et le signataire du traité de Rapallo 1922 qui a planifié et crée la seconde guerre mondiale donc la shoah, rien à voir avec la droite la seconde guerre mondiale était 100% de gauche socialo-communiste !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *