Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

REVUE GÉOPOLITIQUE PROFONDE DE JANVIER 2024 : KISSINGER, LE SENS DE L’ÉTAT, DÉGRADATION ÉCONOMIQUE MONDIALE

Dans cet article, nous vous présentons un sommaire captivant, explorant cinq sujets essentiels qui façonnent notre réalité contemporaine.

De la géostratégie à la décentralisation, en passant par le mondialisme, la macro-économie et les matières premières stratégiques, préparez-vous à une expérience de lecture enrichissante et révélatrice.

Géostratégie

Jean-Maxime Corneille

Une leçon civilisationnelle : L’État, la Politique et le sens de l’État face à la Subversion internationaliste

« Notre but principal sera de comprendre la logique de subversion sous-jacente au mondialisme, qui détourne aujourd’hui lourdement l’Occident contre le reste du monde, à l’insu des Occidentaux eux-mêmes.

Cinq siècles de lourde désinformation nous ont fait oublier les réalités les plus essentielles de la vie en communautés humaines. Au premier desquelles : le rôle et la légitimité de l’État, devenu l’enjeu d’une lutte idéologique dont l’influence délétère est sous-estimée dans nos sociétés occidentales.

En Occident, l’État a été détourné contre les peuples occidentaux, et organise même la destruction des peuples occidentaux. C’est une logique de subversion perverse qui n’est que beaucoup trop peu comprise comme telle, mais dont les conséquences sont bien réelles et nous précipitent vers le pire : une logique de guerre civile artificielle, qui met en danger la France, les Français, mais aussi l’Occident tout entier en tant que civilisation respectable et légitime.

Face à ce risque existentiel, il devient urgent de revenir à une vision saine des choses, en inversant des décennies voire des siècles de subversion idéologique nous ayant conduits à l’oubli de concepts essentiels : l’État, sa définition et son rôle concret, le sens de l’État, la Raison d’État, la Politique et l’articulation réaliste de toutes ces réalités.

Ce n’est qu’en revenant à une vision juste de ces fondamentaux, en dépassant les luttes d’influence idéologique qui en ont vicié la compréhension, que pourra être ensuite comprise l’actualité brûlante en France : un État défaillant dans son rôle initial, détourné contre son propre peuple lorsqu’il ose questionner cette défaillance d’ampleur historique. »

Mondialisme

Pierre-Antoine Plaquevent

Le vrai visage d’Henry Kissinger

« Henry Kissinger, né Heinz Alfred Kissinger, est mort fin novembre 2023. Il jouait un rôle clef dans l’élaboration de l’architecture du globalisme politique et de la gouvernance mondiale.

Fin diplomate et stratège influent, il était membre du groupe Bilderberg et du Council on Foreign Relations (CFR). Il fut aussi l’une des personnalités à l’origine de la création de la Commission trilatérale en 1973, aux côtés de David Rockefeller et de Zbigniew Brzeziński.

Âgé de cent ans, Henry Kissinger participait cette année encore à la conférence annuelle du club Bilderberg, dont il était un membre permanent. Toute sa vie durant, il exerça une influence prépondérante au sein des principaux organismes de décision et d’orientation géopolitique du globalisme.

Nous allons voir dans cet article, deux secteurs où il joua un rôle crucial :

  1. L’endiguement géopolitique de l’Eurasie,
  2. Le contrôle des naissances comme stratégie d’hégémonie géopolitique. »

Macroéconomie

Andy Bussaglia

Les fondamentaux continuent de se dégrader en 2024

« Les fondamentaux économiques continuent de se dégrader, les fissures continuent d’apparaître, mais les autorités continuent à réaliser un travail remarquable pour repousser la récession américaine (et européenne) à plus tard, et plus globalement pour faire baisser la température lorsque des seuils critiques sont atteints (exemple : 5 % sur le taux 10 ans US).

Pour le moment, les marchés reprennent leur souffle. Cette fin d’année est synonyme de « lévitation ».

Nous sommes toujours pleinement dans le thème des effets décalés du durcissement de la politique monétaire sur l’économie : si l’on observe les cycles de remontée des taux précédents, on peut s’apercevoir que les impacts deviennent significatifs seulement 18 mois en moyenne après la remontée effective des taux directeurs. Or, la majeure partie de la remontée des taux a été opérée seulement un peu plus tôt cette année. Les effets sont donc à venir.

La synthèse financière mensuelle présentée ci-après vous propose un tour d’horizon de cette problématique.

Les portefeuilles financiers suivis par le cabinet restent dans une configuration défensive, aucun changement n’étant recommandé à ce stade. »

Matières premières

Franck Pengam

Vers un nouveau supercycle des métaux sales de l’énergie propre

« Fin octobre 2023, la Banque mondiale a publié son dernier rapport de l’année sur les perspectives des marchés des matières premières. L’institution de Bretton Woods y annonce une baisse générale de 4,1 % des prix des matières premières en 2024, aussi bien pour les matières premières agricoles, que pour les métaux de base, le pétrole et le gaz.

Ces prévisions contrastent avec certaines analyses des derniers mois qui estiment que le monde est à l’aube d’un nouveau supercycle des matières premières.

Les perspectives de la Banque mondiale pour l’année prochaine suffisent-elles à écarter cette hypothèse ?

Ce n’est pas aussi simple, et c’est ce que nous allons voir dans ce dossier. »

Décentralisation

Franck Pengam

La décentralisation ou la destruction des intermédiaires

« L’homme est un animal social disait Aristote. Au cœur de l’expérience humaine se trouve l’interaction, ce tissu qui lie nos sociétés.

Les structures qui gouvernent ces interactions sont plus qu’un simple fondement : elles sont le reflet de notre évolution.

Ce dossier se penche sur le développement de ces systèmes, soulignant leur rôle vital dans l’orchestration des relations humaines et dans la formation de nos cultures et institutions.

Une exploration qui nous éclaire sur la nature intrinsèque de notre interdépendance et de ses évolutions à travers le temps. Interactions, interconnexion, mais de quoi s’agit-il ?

Ce sont les interactions contractuelles qui vont nous intéresser ici. Ces dernières, dans leur définition la plus simple, sont une promesse rendue exécutoire par la loi. Il peut s’agir d’une obligation de faire quelque chose ou de s’abstenir de le faire. »

Démarrez la nouvelle année en quittant la dictature financière et numérique, avec la revue mensuelle de Géopolitique Profonde :

Facebook
Twitter
Telegram

2 réponses

  1. Bonjour,

    Je souhaiterais commander cette revue en version papier, afin d’avoir un aperçu du magazine avant un abonnement. Comment cela fonctionne-t-il ? Je ne trouve pas la façon d’y procéder sur votre site.

    Merci d’avance,

    Arnaud Breton, fondateur du blog Histoire Itinérante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *