SELON LA MAISON BLANCHE, LA CORÉE DU NORD FOURNIT LES MERCENAIRES RUSSES DE WAGNER !

Corée du Nord- Russie- Groupe Wagner

L’administration Biden accuse Pyongyang de livrer des armes au « groupe terroriste » Russe

Après avoir émis pendant des mois de vagues allégations selon lesquelles la Corée du Nord fournirait aux forces russes des dizaines de milliers d’obus d’artillerie, ce que les deux parties ont démenti, l’administration Biden a enfin sorti jeudi quelque chose de précis, affirmant que Pyongyang a livré des armes au groupe Wagner.

Wagner est un groupe militaire privé notoire dont le fondateur serait proche de Vladimir Poutine, et surnommé dans les rapports occidentaux « le chef de Poutine ».

Les médias occidentaux accusent depuis longtemps les agents de Wagner d’avoir commis des crimes de guerre en Ukraine et, avant cela, lors de déploiements en Syrie.

Yevgeny Prigozhin (R), qui contrôle le groupe militaire privé Wagner, avec le président russe Vladimir Poutine.
Alexey DRUZHININ

« Wagner recherche dans le monde entier des fournisseurs d’armes pour soutenir ses opérations militaires en Ukraine », a déclaré le porte-parole de la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, lors d’un point de presse jeudi.

« Nous pouvons confirmer que la Corée du Nord a effectué une première livraison d’armes à Wagner, qui a payé pour cet équipement », a-t-il ajouté.

M. Kirby a décrit l’entrepreneur privé russe comme étant en concurrence pour le pouvoir parmi les ministères officiels du Kremlin, et agissant également comme un « rival » du ministère de la défense établi.

Un certain nombre de rapports ont récemment suggéré que les mercenaires de Wagner ont opéré en toute impunité et en dehors des règles d’engagement en Ukraine au cours des dix derniers mois.

« Wagner est en train d’émerger comme un centre de pouvoir rival de l’armée russe et d’autres ministères russes », a expliqué M. Kirby, affirmant également que Wagner dépense plus de 100 millions de dollars chaque mois pour les opérations en Ukraine.

Wagner qualifié de « groupe terroriste » par l’Europe

AFP via Getty Images : Le centre PMC Wagner, associé au fondateur du groupe militaire privé (PMC) Wagner, Yevgeny Prigozhin, à Saint Petersburg, en Russie.

Alors qu’il y a quelques semaines, le Parlement européen a officiellement qualifié Wagner de « terroriste », les États-Unis seraient toujours en train de réfléchir à cette action, tout en promettant de renforcer les sanctions à l’encontre de l’entreprise liée à Poutine.

Plus généralement, la Maison Blanche a jusqu’à présent résisté aux appels lancés par les membres les plus belliqueux du Congrès en vue de qualifier la Russie d’État terroriste, et envisagerait désormais de la qualifier d’« État agresseur » – toutefois, ce terme n’a pas de précédent et semble avoir été entièrement inventé par l’administration pour apaiser les critiques.

Comme le décrit CNN, « la désignation d’État agresseur, contrairement à l’étiquette d’État soutenant le terrorisme, n’est pas une catégorie officielle du département d’État qui déclencherait des sanctions américaines spécifiques, et les critiques disent qu’il serait plus facile pour le président d’annuler cette désignation que celle d’État soutenant le terrorisme. »

Pour l’heure, le type précis d’armes qui auraient été fournies au Groupe Wagner par les Nord-Coréens reste flou.

L’armée russe au sens large serait à court d’artillerie, qui a été dépensée à un rythme rapide sur les lignes de front de l’est et du sud.

Dans une déclaration officielle, Pyongyang a démenti cette allégation plus tard dans la soirée.

Pour vous protéger des répercussions économiques d’un éventuel conflit majeur, accédez à notre stratégie, le Plan Anti Reset !

Source: Zero Hedge

Facebook
Twitter
Telegram

0 réponse

    1. J’adhère totalement et nous sommes extrêmement nombreux à en avoir mal des nuisances des USA sur l’europe et partout ailleurs.
      Tout comme nous sommes des milliards à en avoir marre de leurs ridicules manipulations médiatiques de Kévin de 12 ans, si grosses, si ridicules…

      Il n’est pas exclu qu’un jour, leur continent finisse totalement isolé du reste du monde, mis en quarantaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *