SIONISME, ISRAËL, ANTISÉMITISME : LE DÉBAT INTERDIT EN FRANCE | HILLARD CONTRE FEDERBUSCH | GPTV

Le 25 mars à 18h30, Pierre Hillard et Serge Federbusch seront nos invités pour le Grand Débat, en direct sur Géopolitique Profonde.

Pierre Hillard est docteur en sciences politiques, écrivain, spécialisé dans l’étude du mondialisme. Son dernier ouvrage s’intitule « Les permanences de la géopolitique et de la mystique russes des Romanov à Vladimir Poutine ».

Serge Federbusch est un haut fonctionnaire, essayiste, blogueur et homme politique français. Ancien élève de l’ENA, il a été conseiller au tribunal administratif de Paris, diplomate en Asie, conseiller pour l’Urbanisme, le Logement et les Transports au cabinet du maire de Paris et directeur général de la SEM Paris Centre. Il est l’auteur de plusieurs livres sur la politique française et parisienne.

Ce débat sera organisé autour de sujets interdits dans les médias mainstream en France : le sionisme, Israël et l’antisémitisme en France.

Qu’est-ce que signifie réellement le sionisme ?

Pourquoi le sionisme est-il l’objet de tant de débats ?

Est-ce que le sionisme est une façon détournée d’être antisémite ?

Ne manquez pas ce débat explosif, le 25 mars à 18h30, en direct sur GPTV !

Quittez la dictature financière et numérique, avec la revue mensuelle de Géopolitique Profonde :

Facebook
Twitter
Telegram

11 réponses

  1. Il eut été intéressant de revenir sur la définition: Qu’est ce qu’un juif ?
    Si c’est par la mère, c’est du racisme
    Si c’est par la religion, même chose car il faut considérer le peuple élu comme supérieur et sauveur de l’humanité
    Si c’est par la culture, pourquoi se vouloir différent au point de faire une communauté particulière ?

    Peut on accepter au 21ième siècle qu’une ethnie se distingue systématiquement du reste de l’humanité partout où elle réside ? Quelles en seraient les raisons ?

  2. Débat intéressant mais l’attitude de Serge Federbusch vis à vis de son « contradicteur » est assez désagréable : il passe son temps de parole à donner de bons mais surtout de mauvais points à Pierre Hillard comme si ce dernier passait un examen, sans apporter de réels arguments contradictoires, se bornant à dénigrer sa méthodologie et discréditer ses sources.
    Il emploie des termes sinon méprisants, du moins empreints d’un sentiment de supériorité : carence, faiblesse intellectuelle…
    Le débat devient intéressant quand il développe enfin son argumentaire notamment quand il évoque le statut de dhimmis des Juifs dans le monde musulman, ainsi que l’aspect nationaliste du conflit entre sionistes Israéliens et Arabes Palestiniens, qui peuvent éclairer le conflit actuel.

  3. Pierre Hillard pour la vue d’ensemble et Serge Federbush pour les nuances qui nous rappellent le danger de sombrer dans l’abstraction de théories pas toujours en phase avec la réalité des faits sur le terrain, de même que celui de noyer le fil conducteur dans de mesquins petits mensonges sans perspective…

  4. Pierre Hillard au gouvernail pour la vue d’ensemble et Serge Federbush pour les accidents de terrain & mensonges accidentels encore tout imprégnés de la fête d’Hanuka à l’Elysée… L’analyse très factuelle d’Ernst Wolff qui nous dit « Suivez l’argent » rajoute la note terre-à-terre qui complète ce débat d’idées http://www.youtube.com/watch?v=VM-sNKNd-CU WEFF 21 mais toujours actuel !

  5. Une grande lacune dans ce débat: le messianisme protestant américain (voir l’œuvre de Pierre Conessa).

  6. La fascination d’Hillard pour la fameuse « incarnation » est un cancer de la pensée. Je le connais depuis longtemps et sa détestation des « déicides » rend son discours très drôle par son irrationalité totale, il étale les extraits de gazette, cite les petites phrases (hors contexte) avec des frémissements de plaisir, il s’écoute et s’admire parce qu’il a compris « le grand complot mondial et multiséculaire ». Ce soir, j’ai même eu de la pitié pour lui, il était encore plus mauvais que d’habitude.

  7. Les pyramides sont construites au 17 siècles juste avant les « lumières ».
    C’est les FM et les rose-croix qui spéculaient déjà sur le futur tourisme?
    Serge connaît il l’analogie?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *