CHANGEMENT RADICAL DE STRATÉGIE : SOROS MET FIN À LA PLUPART DE SES OPÉRATIONS EN UNION EUROPÉENNE

L'OSF mettra fin en grande partie à son financement au sein de l'Union européenne, et les financements ultérieurs seront extrêmement limités.

La Fondation Soros semble se désintéresser de l’Union européenne

L’Open Society Foundations de George Soros, désormais contrôlée par son fils Alexander, va cesser la plupart de ses activités dans l’Union Européenne.

George Sorors et son fils Alexander Soros,

Cette décision, qui intervient après que des ONG financées par la fondation ont transporté des migrants vers l’Europe pendant plus d’une décennie (mission accomplie ?), fait suite à l’annonce du budget de la fondation familiale 25 milliards de dollars et qu’elle supprimerait au moins 40 % de ses effectifs après l’ascension du fils Alexander Soros.

Invoquant un « changement radical d’orientation stratégique », l’OSF déclare que son nouveau modèle opérationnel nécessitera :

« Une restructuration significative et la fermeture de tous les programmes régionaux et mondiaux. »

Cette information figure dans une lettre envoyée aux bénéficiaires de subventions en Hongrie, et a été relayée par Bloomberg.

On peut lire dans le message, qui cite une autre note envoyée au personnel du siège berlinois de l’OSF :

« En fin de compte, la nouvelle orientation stratégique approuvée prévoit le retrait et la cessation d’une grande partie de notre travail actuel au sein de l’Union Européenne, en déplaçant notre attention et l’allocation de nos ressources vers d’autres parties du monde. »

« L’OSF mettra fin en grande partie à son financement au sein de l’Union européenne, et tout financement ultérieur sera extrêmement limité », peut-on lire dans le document, sans plus de précisions.

« Les institutions et les gouvernements de l’UE allouaient déjà des ressources importantes aux droits de l’Homme, à la liberté et au pluralisme à l’intérieur de l’Union. »

G. Soros

Et bien sûr, Bloomberg chante les louanges d’OSF :

« Dans l’UE, l’OSF a financé un large éventail de programmes philanthropiques dans les anciens membres communistes de l’Est, notamment en Hongrie, en Pologne, en Slovaquie, en Roumanie, en République tchèque, en Bulgarie et ailleurs. Ces programmes comprenaient des initiatives visant à renforcer la démocratie, à promouvoir les droits de l’Homme et à réduire la pauvreté et la discrimination auxquelles est confrontée la minorité rom. »

« Elle finance également des projets dans des pays européens non membres de l’UE, notamment dans les Balkans et, plus loin, en Asie centrale. »

« L’organisation a établi son siège européen à Budapest jusqu’en 2018, date à laquelle elle a déménagé à Berlin à la suite d’une campagne de plusieurs années menée contre Soros et les valeurs libérales de l’OSF par le gouvernement nationaliste du Premier ministre hongrois Viktor Orban. Elle a également des bureaux à Barcelone, à Bruxelles et en Belgique. »

Bloomberg

Au cours des trois dernières décennies, l’OSF a consacré plus de 19 milliards de dollars à divers projets, dont 209 millions de dollars en 2021 pour des projets en Europe et en Asie centrale.

Ne subissez plus, agissez et sauvez votre épargne, avec le Portefeuille Alternatif :

Source : ZeroHedge

Facebook
Twitter
Telegram

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *