PROGRÈS : UN AMÉRICAIN PORTE-PAROLE TRANSGENRE DE L’ARMÉE UKRAINIENNE SUSPENDU

L'armée ukrainienne a annoncé avoir suspendu la porte-parole transgenre Sarah Ashton-Cirillo pour avoir fait des déclarations non approuvées.

Un transgenre américano-ukrainien dérange le complexe militaro-industriel américain

L’Américain qui se fait passer pour une « femme » porte-parole de l’armée ukrainienne, a décidé de se battre avec un sénateur américain en exercice :

Le sénateur JD Vance de l’Ohio a fait une enquête formelle pour savoir si Sarah Ashton-Cirillo (née Michael John Cirillo) est financée par le gouvernement américain ou a des liens avec la communauté du renseignement américain.

Traduction :
À tous ceux qui se posent la question : Oui, c’est vrai. Il s’agit du porte-parole en langue anglaise des forces armées ukrainiennes.
La semaine dernière, cette même personne a publié une vidéo dans laquelle elle menaçait de violence quiconque s’engageait dans un discours que les Ukrainiens considéraient comme de la propagande. Dégoûtant.

Le sénateur Vance a envoyé une lettre au secrétaire d’État Antony Blinken, au secrétaire à la Défense Lloyd Austin, et au directeur du renseignement national Avril Haines, dans le but d’obtenir des informations. 

La semaine dernière, M. Ashton-Cirillo a déclaré, au nom des Forces de défense territoriale de l’Ukraine, que les « propagandistes » russes seraient « traqués » dans le monde entier.

Il est révélateur que ces propos aient été tenus juste au moment où un journaliste américain, Gonzalo Lira, devait comparaître devant un tribunal ukrainien pour de vagues accusations de « justification de l’agression russe ».

Cette vidéo a suscité la frénésie et la colère en ligne, car elle semblait constituer une menace ouverte à l’encontre des journalistes ou de quiconque ne suit pas une ligne pro-ukrainienne sur n’importe quelle question liée à la guerre.

Un feu d’artifice s’en est suivi lorsque le sénateur Vance et Mme Ashton-Cirillo ont échangé leurs points de vue.

Traduction :
Puisque j’ai attiré votre attention, l’Ukraine a-t-elle toujours l’intention de tuer les personnes qui tiennent des propos qui ne lui plaisent pas ? Et y a-t-il des citoyens américains sur la liste des personnes à tuer ?

La lettre de Vance adressée aux hauts responsables de la Défense et du Renseignement des États-Unis contenait une partie du texte :

« Ces derniers jours, une vidéo a circulé d’une personne qui prétend être un porte-parole anglophone de l’armée ukrainienne. Dans cette vidéo, cette personne, Sarah Ashton-Cirillo, regarde directement la caméra et menace de violence physique toute personne qui ferait circuler de la ‘propagande russe’. »

Et plus encore, il est énoncé dans la lettre :

« Un certain nombre de rapports prétendent fournir des informations supplémentaires, souvent non confirmées, concernant Ashton-Cirillo. J’ai vu des affirmations selon lesquelles cet individu est un Américain, un ancien agent de renseignement aux États-Unis et un employé du gouvernement ukrainien. »

« D’autres ont affirmé qu’Ashton-Cirillo était l’auteur d’une farce élaborée. Si c’est le cas, bravo pour cet humour de grande qualité. », a poursuivi M. Vance, dans une allusion apparente à la campagne de lobbying directe d’Ashton-Cirillo auprès du Congrès américain en faveur d’une aide militaire à l’Ukraine en décembre dernier.

Telles sont les questions posées par le sénateur de l’Ohio dans sa lettre :

  1. Cette personne est-elle employée par l’armée ukrainienne et avons-nous des raisons de penser qu’elle est rémunérée à l’aide de ressources américaines ?
  2. Cette personne est-elle un citoyen américain ? A-t-elle déjà servi, à quelque titre que ce soit, les services de renseignement américains ?
  3. Avons-nous des raisons de penser que les forces ukrainiennes ou les services de renseignement ukrainiens prévoient de commettre des actes de violence contre ceux qui se livrent à la « propagande russe » ?
UN AMÉRICAIN SE FAIT PASSER POUR UNE PORTE-PAROLE TRANSGENRE DE L'UKRAINE

Selon la source d’information indépendante (Le Dossier), Ashton-Cirillo a fait de nouvelles déclarations incriminantes lundi 18 septembre, puis a rapidement fait marche arrière, sentant peut-être que la situation devenait compliquée ou que l’ensemble de l’épisode pourrait embarrasser Kiev :

« Répondant à une question du sénateur JD Vance de l’Ohio, Sarah Ashton-Cirillo – née Michael John Cirillo – déclare qu’il répond à trois personnes: « mes commandants ukrainiens, le peuple ukrainien et le contribuable américain. »

« Une heure plus tard, Cirillo a publié une vidéo dans laquelle il revient sur sa déclaration précédente, insistant sur le fait que le gouvernement américain ne finance pas son opération médiatique militaire ukrainienne à l’étranger. »

Telle est l’étrange réponse du porte-parole transgenre aux demandes de Vance.

Traduction :
Après avoir été inondé de mensonges russes, un sénateur américain en exercice a remis en question mon rôle en Ukraine. Voici ma réponse. Mais avant tout, j’ai demandé la livraison rapide d’ATACMS en provenance des États-Unis.

Vance a ensuite fait des commentaires pertinents et appropriés à Breitbart News, en disant :

« Si les Ukrainiens veulent embaucher des gens bizarres pour menacer des Américains et d’autres personnes parce qu’ils expriment leur opinion, je suppose que c’est leur droit mais ils ne devraient pas utiliser l’argent de nos impôts pour ce faire. »

Il a poursuivi :

« Et nous ne devrions pas prétendre qu’il s’agit d’une guerre pour la liberté alors que notre prétendu allié menace de violence quiconque s’oppose à la guerre.« 

En attendant, c’est la raison pour laquelle nous pensons que le gouvernement ukrainien va continuer à suivre cette trajectoire étrange, qui consiste à donner des tribunes à des journalistes transgenres dans le but de donner « un signal de vertu » aux progressistes de la gauche occidentale…

Traduction :
La Clinton Global Initiative annonce une nouvelle proposition pour aider à la reconstruction de l’Ukraine et fournir un soutien humanitaire.

Le transgenre controversé suspendu par l’armée ukrainienne

Sarah Ashton-Cirillo (née Michael Cirillo), porte-parole transgenre américaine controversée des forces de défense territoriale de l’Ukraine, a été suspendue pour une durée indéterminée par l’armée ukrainienne, dans l’attente d’une enquête.

Selon un communiqué officiel de l’armée ukrainienne, les récentes déclarations d’Ashton-Cirillo concernant la « chasse » aux dissidents et aux « propagandistes » n’ont pas été approuvées.

Traduction :
Les déclarations du JSgt Ashton-Cirillo ces derniers jours n’ont pas été approuvées par le commandement des TDF ou le commandement de l’AFU. Lorsqu’elles mènent des opérations militaires contre l’agresseur, les forces de défense de l’Ukraine respectent strictement les normes du droit humanitaire international.
Traduction :
Le commandement de la TDF mènera une enquête officielle sur les circonstances de ces déclarations. Des décisions appropriées seront prises. Le sergent Sarah Ashton-Cirillo sera suspendu immédiatement dans l’attente de l’enquête.

Cette information a également été confirmée par le ministère de la Défense du pays :

Traduction :
Le sergent-chef Sarah Ashton-Cirillo a été suspendue de ses fonctions de porte-parole du @TDF_UA alors qu’une enquête est en cours.

Comme nous le détaillons ci-dessous,  Ashton-Cirillo a émis ces derniers jours une attaque verbale avec l’influent sénateur républicain J.D. Vance.

Étant donné que la vidéo était en ligne depuis plus d’une semaine et que Kiev n’a rien fait, le moment choisi par l’armée ukrainienne pour suspendre la diffusion de la vidéo semble davantage motivé par les efforts de lobbying de Zelensky à Washington que par d’autres raisons.

Zelensky est sur le point de rendre visite à la Maison Blanche et cherchera également à faire pression sur les réticents du GOP et les hésitants du Congrès afin qu’ils approuvent des milliards supplémentaires d’aide à la défense de l’Ukraine.

C’est probablement la véritable raison pour laquelle Ashton-Cirillo a été renvoyée : Zelensky ne voulait pas que la controverse pèse sur sa tête à Washington, surtout après que le sénateur Vance ait écrit une lettre demandant des réponses aux hauts responsables de la Défense et du Renseignement de la Maison Blanche. 

Traduction :
L’armée ukrainienne emploie depuis longtemps un Américain dérangé, @SarahAshtonLV, en tant que porte-parole anglais. Nous avons couvert la semaine dernière leurs menaces insensées qui visaient à traquer et à punir tous les « propagandistes russes », c’est-à-dire toute personne (y compris les Américains) qui critique l’Ukraine.

Ce n’est que cette semaine que l’étrange scène s’est déroulée à l’hôtel de ville de Las Vegas.

Traduction :
Vous ne pouvez pas l’inventer !
Le porte-parole militaire transgenre de l’Ukraine, qui se fait désormais appeler Sarah Ashton-Cirillo, vient d’être honoré par la mairie de Las Vegas. Il a également reçu des certificats de reconnaissance de la part de la sénatrice américaine Catherine Cortez Masto, de la représentante Dina Titus et de l’ancien gouverneur du Nevada.

Pour faire face à l ‘effondrement du système, accédez à notre contenu gratuit !

Source : ZeroHedge

Facebook
Twitter
Telegram

Une réponse

  1. Un porte-parole militaire qui tient des propos non reconnus par l’Etat major général d’une armée doit être immédiatement traduit devant la cour martiale pour trahison. les faits sont avérés, donc une simple suspension laisse planer un doute sérieux sur le fait que ces propos soient de son seul fait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *