TWITTER CESSE SA POLITIQUE DE CENSURE SUR LE COVID-19 !

elon musk stoppe la censure sur twitter sur le covid

Ce changement n’est pas annoncé officiellement, mais il est apparu discrètement sur le site

Twitter n’appliquera plus sa politique de désinformation Covid-19, en vertu de laquelle les utilisateurs qui s’écartaient des récits dominants de l’establishment voyaient souvent leur compte bloqué ou suspendu.

  • Cette politique de longue date ne s’appliquait pas aux informations erronées fournies par les responsables gouvernementaux, qui mentaient régulièrement sur des sujets tels que la transmission, les masques, l’efficacité des vaccins, les effets secondaires ou toute autre « science » qui s’avérait manifestement fausse.

« À compter du 23 novembre 2022, Twitter n’applique plus la politique relative aux informations trompeuses COVID-19 », peut-on lire dans la note, qui suit.

On peut encore lire : « Alors que la communauté mondiale affronte ensemble la pandémie de COVID-19, Twitter aide les gens à trouver des informations fiables, à se connecter avec d’autres personnes et à suivre ce qui se passe en temps réel. »

Traduction : BREAKING : Twitter a cessé d’appliquer sa politique de désinformation COVID-19 à partir du 23 novembre.

  • De plus, Sky News rapporte que la politique de l’entreprise en matière « d’informations trompeuses » (Covid-19) a été supprimée, ce qui montre que l’entreprise fonctionnait selon un système de grève dans lequel ceux qui avaient une étiquette ajoutée à leurs tweets recevaient une grève, tandis que ceux dont les tweets étaient supprimés recevaient deux grèves.
  • Les utilisateurs ayant reçu deux ou trois avertissements se voyaient infliger un blocage de 12 heures, tandis que ceux ayant reçu quatre avertissements étaient définitivement suspendus.

La plateforme a suspendu plus de 11 000 comptes et supprimé près de 98 000 contenus pour avoir violé sa politique de désinformation COVID entre janvier 2022 et septembre 2022, selon les informations publiées par Twitter.

Le site a également réduit la visibilité des tweets ou des comptes considérés comme étant en violation de la politique en empêchant les tweets ou les retweets de ces comptes d’apparaître dans certaines parties de Twitter, en affichant leurs réponses dans des positions inférieures dans les conversations et en excluant leurs tweets ou leurs comptes des recommandations sur le site. -Sky News

Il convient de noter que la moitié des équipes de Twitter chargées de la modération du contenu, des droits de l’homme et de la communication ont été licenciées lorsque le nouveau propriétaire, Elon Musk, a pris le pouvoir. Des centaines d’autres sont partis après que Musk a lancé un ultimatum au personnel, lui demandant de s’engager pour « de longues heures à haute intensité » ou de partir.

Traduction : De nombreux médecins qui ont suggéré que l’Ivermectin pouvait aider certaines personnes contre le COVID-19, ont été suspendus et ont fait face à des actions de la part des régulateurs. Pourtant, pour se défendre contre un procès intenté par des médecins qui ont souffert, la FDA dit en substance que nous n’avons jamais interdit à quiconque de l’utiliser, alors ne nous en voulez pas…

En attendant…

Traduction : Twitter rétablit 62 000 comptes qui avaient été définitivement suspendus – Platformer

Traduction : Je viens juste de finir mon podcast, qu’est-ce que j’ai manqué ?

Réponse d’Elon Musk :

Une révolution contre la censure en ligne en Amérique.

La censure semble mise à mal sur les réseaux, mais votre épargne est-elle pour autant sécurisée ? Accédez à notre formation gratuite de débancarisation ici :

Source : ZeroHedge

Facebook
Twitter
Telegram

0 réponse

  1. Attention tout de même, la législation de Twitter US et Europe est différenciée.
    Dans l’eurodictature rêvée par le socialiste Hitler, notamment en France, des préfets dédiés ont toute autorité sur les contenus. (idem pour Facebook)

    Pareillement pour les cryptos, la législation de l’eurodictature concernant les cryptos devance largement la législation US.

    Comme dit Mike (en fin d’entrevie avec Pierre Jovanovic)  » L’ignorance c’est le pouvoir de ceux qui nous gouvernent »
    (d’où l’attachement de certains içi, à commenter en comblant des pans d’ignorance organisée, tant en matière d’histoire, que de sociologie, de législation etc…)

    Ceci dit, ceux qui nous gouvernent sont affreusement ignorants, ignares, ridicules, c’est pour cela que ça les rassure de ne se focaliser que sur les gueux plus ignorants qu’eux encore, cela rassure leur égo démesuré seul sur qui repose leur position.
    (pareillement pour la presse mainstream, devenue proprement pathétique de bêtise et de malhonnêteté)

  2. La Commission européenne menace Twitter d’une interdiction s’il ne respecte pas des règles strictes de censure du contenu

    Les autorités de Washington et de Bruxelles semblent se coordonner pour faire pression surElon Musk, dans son rôle de propriétaire de Twitter.

    En particulier, les États-Unis et l’UE semblent contrariés par ses actions qui semblent être destinées à ouvrir la voie à plus de liberté d’expression sur ce réseau social, et moins de censure, qui y est devenue endémique au cours des dernières années.

    La gravité de la « menace » que de tels développements sont perçus par les élites au pouvoir des deux côtés de l’Atlantique est évidente chez les acteurs actuellement ouvertement impliqués dans la tentative de serrer la vis à Musk : la Commission européenne et la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

    Musk s’est entretenu avec le commissaire européen au marché intérieur, Thierry Breton, qui est également un chef de file dans l’application d’une nouvelle loi sur les services numériques, dont le but, entre autres, est de « clarifier » les obligations des plateformes en ligne.

    Officiellement, il s’agit de donner aux petites entreprises une clarté juridique et des règles du jeu équitables – mais lorsque Breton a passé un appel vidéo avec Musk, il était question de mettre fin à la réintégration « arbitraire » des utilisateurs déprogrammés (l’UE n’a pas réagi négativement lorsqu’ils seraient bannis arbitrairement).

    En outre, Breton souhaite que Twitter poursuive une approche « agressive » de la « désinformation » et se soumette à un « audit indépendant » approfondi. À défaut, l’entreprise pourrait faire face à des interdictions dans les 27 États membres de l’UE, ou être contrainte de payer des amendes allant jusqu’à 6% de son chiffre d’affaires mondial.

    Musk aurait réagi en disant que l’acte en question était « très sensé » et en suggérant qu’il devrait être « appliqué partout dans le monde ».

    La refonte par Musk des politiques de Twitter, en particulier en ce qui concerne la liberté d’expression (rétablissement du compte) a été faite de manière « essai et erreur » jusqu’à présent, le milliardaire affirmant depuis le début qu’il respecterait toutes les lois applicables.

    La poussée américaine, quant à elle, se concentre à ce stade sur les questions de propriété et y met la « sécurité nationale ».

    Janet Yellen a récemment déclaré lors d’une conférence du New York Times que le Comité sur l’investissement étranger aux États-Unis « a examiné les transactions impliquant des investissements étrangers pour voir si elles créent un risque pour la sécurité nationale ».

    Il s’agit d’un « travail en cours » qui concerne Saudi Kingdom Holding Company, qui détient également des participations dans Uber, Lyft et Citigroup.

    « Alors que Yellen elle-même (contrairement à Joe Biden) avait précédemment écarté la probabilité d’une telle enquête, mercredi, elle a déclaré qu’elle s’était ‘mal exprimée’ », a noté le FT dans son rapport.
    —–

    La liberté et l’eurodictature du maxo-Léniniste Schwab, vieux rêve du socialiste Allemand Hitler, ça fait deux…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *