fbpx

PASS SANITAIRE : ISRAËL EXIGE LA VACCINATION DE TOUS LES ENFANTS DE PLUS DE 3 ANS

Une vaccination étendue à tous les enfants

Israël exige désormais que toute personne de plus de trois ans présente une preuve de vaccination ou un test Covid-19 négatif avant d’entrer dans de nombreux espaces intérieurs.

En effet, malgré un record mondial de vaccination, le pays fait face à une forte augmentation des infections.

Les restaurants, cafés, musées, bibliothèques, gymnases et piscines font partie des lieux couverts par le système « Green Pass », équivalent du pass sanitaire de la honte français.

Cependant, cette preuve d’immunité n’est pas nécessaire pour entrer dans les magasins ou les centres commerciaux.

« Notre morbidité augmente de jour en jour », a déclaré mercredi Salman Zarka, directeur du centre médical Ziv à Safed, à une commission parlementaire, selon le Jerusalem Post .

Le Mr Covid-19 du pays a déclaré qu’il était « en guerre » contre le virus malgré son programme de vaccination de premier plan.

Il a d’ailleurs averti que les deux semaines qui arrivent avant le festival du Nouvel An juif de Roch Hachana le 6 septembre seront « critiques ».

Vaccination des bébés et des enfants

Bientôt un reconfinement sévère en Israël à cause du variant Delta ?

Selon Salman Zarka, si les choses ne s’améliorent pas en Israël, « nous arriverons à un confinement comme le premier et le deuxième, où l’on n’ira pas à plus de 100 mètres de nos maisons ».

Le ministère de la santé a signalé mardi quelque 7 870 nouveaux cas de Covid-19, soit une légère baisse par rapport au record journalier de 8 752 enregistré en six mois.

Israël a en effet connu une vague d’infections provoquée par le très contagieux variant Delta, depuis fin juin.

Plus de 120 personnes sont décédées après avoir contracté le virus au cours de la semaine dernière – le double du total mensuel enregistré en juillet – et 600 personnes sont dans un état grave ou critique à l’hôpital.

Le gouvernement a cherché à lutter contre la vague en rétablissant les restrictions qu’il avait levées à la mi-juin et en instaurant le Green Pass, qui montre si quelqu’un a été complètement vacciné, s’il s’est récemment remis de Covid-19 ou s’il a été testé négatif au cours des 24 précédentes heures.

Jusque-là, seuls les enfants de 12 ans et plus, éligibles au vaccin depuis juin, et les adultes devaient présenter un Green Pass.

Ce dernier s’appliquera désormais également aux enfants âgés de 3 à 11 ans. Leurs tests seront financés par le gouvernement, car ils ne sont pas éligibles à la vaccination, à moins qu’ils n’aient cinq ans ou plus et soient considérés comme présentant un risque important de Covid-19.

Environ un million d’habitants – environ 11% de la population – qui n’ont pas été vaccinés alors qu’ils sont éligibles devront payer pour leurs propres tests.

Israël a dans le même temps commencé à administrer des troisièmes doses du vaccin Pfizer-BioNTech aux personnes de plus de 50 ans, aux travailleurs médicaux et aux personnes souffrant de problèmes de santé sous-jacents. Nous avions vu que l’efficacité vaccinale est en effet passe de 94% en novembre 2020 à moins de 40% aujourd’hui.

Le fournisseur de soins de santé israélien Maccabi, qui couvre environ un quart de la population, a rapporté mercredi qu’une troisième dose de Pfizer était efficace à 86 % pour prévenir l’infection à Covid-19 chez les personnes de plus de 60 ans.

Nous verrons cela face aux prochains variants colombiens, californiens, etc.

Jusqu’à présent, quelque 1,1 million de personnes éligibles ont reçu leurs injections de rappel.

Finalement M. Zarka a noté qu’aucune personne actuellement dans un état critique à l’hôpital n’avait reçu de rappel.

Vous recevrez en cliquant sur l’image ci-dessous les ressources sur le Covid-19 dont parle cette vidéo : reportages, dossiers fuités, articles et excel dont certains censurés sur les plateformes des GAFAM.

Source : BBC

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *