fbpx

POUTINE NE CÉDERA PAS AUX INJONCTIONS DES PUISSANCES OCCIDENTALES

Le Kremlin ne plaisante pas quand il s’agit d’énergie

Contrairement aux déclarations médiatiques selon lesquelles Vladimir Poutine bluffait sur la collecte de roubles en échange des exportations énergétiques, un décret signé par le président russe confirme qu’il ne s’agissait pas de paroles en l’air.

Selon Bloomberg, Poutine a affirmé qu’il avait signé un décret exigeant le paiement en roubles pour l’approvisionnement en gaz russe, qui devrait commencer le 1er avril (décalé à 1 mois). Selon ce décret, alors que la Russie continue à fournir du gaz à des volumes et à des prix fixés, elle exige que les acheteurs de gaz ouvrent des comptes dans les banques russes et avertit que Moscou peut suspendre les contrats de gaz si les acheteurs ne paient pas en roubles. En outre, de nouvelles procédures en euros ou en dollars pourraient être bloquées. Poutine a également déclaré que les contrats actifs seraient interrompus si les demandes n’étaient pas satisfaites, et a expliqué que cette décision visait à augmenter les règlements en monnaie nationale.

Le décret de Poutine fait suite à un rapport paru dans la presse russe selon lequel Gazprom était en train d’étudier l’arrêt des approvisionnements en gaz en direction de l’Europe. Cela fait également écho aux commentaires du Kremlin suggérant l’élargissement de la gamme de produit devant être payée en roubles par les occidentaux.

Les paroles donnent donc lieu aussi à des actes puisque Interfax ajoute que Poutine a ordonné l’ouverture de comptes spéciaux pour les paiements de gaz à la Gazprombank, liés à la bourse de Moscou.

kit de survie du XXIème siècle starter pack
Kit de survie du XXIè siècle Starter pack : des roubles et un passeport russe ?

Les conséquences se font déjà sentir aux Etats-Unis

Et en quelques jours, les prix du gaz naturel aux États-Unis ont grimpé en flèche, peut-être en prévision du fait qu’une grande partie de la production américaine sera désormais acheminée vers l’Europe. Cet acheminement pouvant menacer les Etats-Unis de pénurie énergétique.

Le pétrole, quant à lui, a également augmenté suite à la dernière publication du SPR (Strategic Petroleum Reserve, soit la réserve de pétrole que les Etats-Unis peuvent exploiter en cas d’urgence), dont la confirmation par la Maison Blanche est encore attendue.

Enfin, maintenant qu’il semble que le rouble devra être acheté par les diverses puissances occidentales, la monnaie retrouve son point le plus haut avant l’invasion de l’Ukraine.

Pour comprendre les fluctuations des monnaies, les cours des matières premières et anticiper leurs évolutions pour vous construire une économie alternative autonome, inscrivez-vous à notre programme :

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.