fbpx

LA MAJORITÉ DES FRANÇAIS PRO-RUSSES ? L’HORREUR !

Les médias pas assez puissants pour inciter les golems à soutenir Zelensky ?

Entre la propagande abusive et le réel, il peut y avoir un écart phénoménal, comme nous le révèle un récent sondage.

Selon Cnews :

« Il ressort que 52% des sondés croient à au moins l’une des thèses russes sur l’origine de la guerre en Ukraine. 28% pensent par exemple que l’intervention russe est soutenue par des Ukrainiens russophones souhaitant se libérer des persécutions qu’ils subissent. Et 10% disent croire que « l’Ukraine est gouvernée actuellement par une junte infiltrée par des mouvements néonazis ». »

Jusque-là, il semblerait qu’il n’y ait pas de messages subliminaux ou alors une déformation de la réalité, c’est de la lecture de chiffres, de l’objectivité. Continuons.

« Selon cette étude, il existe un lien entre les Français adhérant aux thèses antivax et ceux qui soutiennent la politique de Vladimir Poutine. Ainsi, 71% des antivax croient au récit poutinien sur l’Ukraine. L’adhésion à la propagande russe est plus faible (43%) chez les Français ne croyant à aucune de ces théories contre les vaccins. »

Alors que les non-vaccinés sont censés être sous les 10%, le résultat est là

Il existe aussi probablement un lien entre les goûts culinaires, les préférences cinématographiques, ses orientations de genre et le fait de soutenir la politique de Vladimir Poutine, mais en quoi diable cela rentre t’il en ligne de compte ?

Ah les biais statistiques…

C’est un petit peu aussi le même principe avec le mythe de l’inégalité salariale homme/femme. Seul le facteur « sexe » est pris en compte dans ces études et jamais d’autres facteurs comme : les préférences de carrières ou les temps partiels par exemple.

Bref… CNews tenterait-il de nous insinuer que les « mal-pensants » c’est-à-dire les anti-vax, se rangeraient-ils du côté du méchant et indiscipliné Poutine ?

Ça commence à faire gros la quand même…

Ils ont tenté aussi de nous sortir le même discours, avec les statistiques concernant les non-vaccinés, les fameux « 10% restants ».

Pour faire simple, il s’agissait des campagnards, des pauvres, en somme des gilets jaunes. Bref, la lie de l’humanité selon les plateaux TV.

Vous remarquerez aussi que le terme « théorie »  est utilisé, c’est à dessein, vous n’entendrez pas « scepticisme » ou encore « réservé ».

J’imagine que vous entendez déjà le train siffler.

« La guerre de l’information menée par le Kremlin bénéficie «d’un contexte de brouillard informationnel « post-covid »» qui serait propice «à l’essor des théories complotistes», affirme également l’Ifop. Ainsi, 35% des Français sondés déclarent « croire aux théories du complot ». »

Quand on refuse la propagande officielle, nous devenons « complotistes »

Le pavé est lâché, la balle est dans le barillet, le four est préchauffé, l’article de Cnews se termine par le fait qu’un tiers des français est favorable aux théories du complot.

Pourquoi ? A cause du fameux brouillard informationnel « post-covid » bien entendu, mais que veut sous-entendre la rédaction de CNews ?

Simplement, que les plus folles théories (en l’occurrence celles du complot) ressurgissent lorsque nous, ô pauvres âmes en déshérence, sommes livrée à notre propre sort, celui du libre arbitre en ces temps de crise.

Si vous n’acceptez pas ce monde qui souhaite vous détruire, vous êtes un fou, comme Ezra Pound, ou bien un sans-dents sauvage qu’il faut rapidement remettre dans le droit chemin à coups de lacrymos et de LBD.

Si seulement, un homme ou femme providentielle pouvait nous sortir des griffes du complotisme…

Patience, le public va vibrer comme devant une finale de coupe du monde de football pour bêler son équipe préférée très prochainement.

Avant l’arrivée du « sauveur », vous pouvez toujours vous préparer à la vague, juste ici :

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.