LES BRICS VONT-ILS ENFIN FAIRE TOMBER L’EMPIRE ? | CAROLINE GALACTÉROS

Le 12 janvier à 18h30, Caroline Galactéros, Myriam Palomba, Serge Federbusch et Nicolas Stoquer seront nos invités, en direct sur Géopolitique Profonde.

Caroline Galactéros est une géopolitologue, docteure en science politique, colonel dans la réserve opérationnelle des Armées et fondatrice du think tank GEOPRAGMA. Elle est également l’auteure du blog Bouger les lignes et de plusieurs livres sur la stratégie et l’éthique du conflit.

Nicolas Stoquer est un géopolitologue et un expert en intelligence économique.  Il est chroniqueur à Radio Courtoisie, où il anime notamment l’émission Le libre journal de Géopolitique Profonde en partenariat avec notre média.

Myriam Palomba est une journaliste française qui a travaillé dans la presse people pendant plusieurs années. Elle a été directrice déléguée du magazine Public, avant de lancer son propre titre, Stars, en 2023 et a également participé à l’émission « Touche pas à mon poste » .

Serge Federbusch est un haut fonctionnaire, essayiste, blogueur et homme politique français. Ancien élève de l’ENA, il a été conseiller au tribunal administratif de Paris, diplomate en Asie, conseiller pour l’Urbanisme, le Logement et les Transports au cabinet du maire de Paris et directeur général de la SEM Paris Centre. Il est l’auteur de plusieurs livres sur la politique française et parisienne.

Notre Grande Émission se focalisera sur l’évolution des BRICS et son impact géopolitique mondial.

Les BRICS sont un groupe de pays émergents qui regroupe le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Ce groupe, qui représente 42 % de la population et 23 % du PIB mondial, cherche à avoir une plus grande influence sur les affaires internationales. À partir du 1er janvier 2024, les BRICS vont s’élargir à cinq nouveaux membres : l’Argentine, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Iran, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Ce nouveau groupe, baptisé BRICS+, comptera 11 pays et représentera 41 % de la population et 26 % du PIB mondial.

Quelle est la signification de cette expansion des BRICS ?

Quels sont les enjeux géopolitiques, économiques et culturels de ce nouveau bloc ?

Quelles sont les relations entre les BRICS+ et les autres acteurs mondiaux, notamment les États-Unis et l’Union européenne ?

Quelles sont les perspectives d’avenir pour ce groupe hétérogène et ambitieux ?

Le Moyen-Orient sera-t-il le détonateur d’un conflit mondial ?

Ces questions, et bien d’autres, seront au cœur de notre prochaine Grande Émission, qui réunira des invités de qualité, aux profils variés et aux opinions tranchées, animé par Mike Borowski.

Ne manquez pas ce rendez-vous exceptionnel le 12 janvier à 18h30 sur GPTV.

Quittez la dictature financière et numérique, avec la revue Géopolitique Profonde :

Facebook
Twitter
Telegram

Une réponse

  1. Vous comptez 5 mais vous citez 6. L’Argentine de Milei a suspendu son adhésion. Son élection était sans doute justement une réponse américaine pour tenter de limiter le développement des BRICS. Il risque d’y en avoir d’autres car à Washington on commence à comprendre le danger pour l’occident de ce groupe que nos medias minimisent comme dans une tentative pathétique d’exorciser le péril venant du « sud global »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *