fbpx

ALGORITHME ET VACCIN POUR TOUS

Génération vaccin et sélection naturelle

Il existe une poignée d’irréductibles hommes qui refusent d’entamer une relation avec une fille vaccinée. C’est le cas de Mathilde, qui s’est faite « ghoster » par un garçon, sûr de lui-même et dominateur, qui ne souhaite en aucun cas mêler son sang avec celui d’une fille « génétiquement modifiée ».

Ce n’est pas que de l’humour : selon une étude japonaise très sérieuse (les Japonais sont très sérieux), la concentration de « Pfizer » dans les ovaires des vaccinés est alarmante. L’étude japonaise traduite ici.

Déjà que les rencontres par applications mobiles ne profitent qu’aux hommes beaux, photogéniques, intéressants et sachant écrire correctement (soit 5 % des mâles sur les applis, chiffre au pif) si ces derniers refusent les rares filles qui leur daignent un peu d’attention, elles ne vont finir par trouver sur ces applications que des Lucas Vaccin et autre Thibault Tripledose avec qui fonder une belle histoire d’amour avant de connaître des effets secondaires qui mettront leur couple entre parenthèses (ou des enfants éco+).

Blague à part, il faut l’savoir que les algorithmes de Tinder ont détecté une augmentation de 140% du mot « vaccin » ces derniers mois. De plus, toujours selon les zalgorithmes, la génération Z (les 18-25 ans) ne souhaite que des « dates » avec des partenaires qui sont à jour sur leur(s) vaccin(s). Ce qui peut aisément se comprendre si l’on souhaite avoir accès à un bar pour payer des bières à 7€ entre deux couvre-feux et où fumer une cigarette devient interdit, avant d’avoir un rapport bien protégé avec une fille tatouée, pas très sportive, féministe (peut-être scarifiée, ça c’est le bonus papa en RTT) et qui vous expliquera toute la soirée à quel point ces ex étaient des connards.

On vit une époque formidable.

Kouizine

Pin Pon Pin Pon

Le FA SPP-PATS, un des premiers syndicats des soldats du feu, a déclaré le 4 août dernier qu’il déposait un préavis de grève nationale illimitée et ceci dès le lundi 9 août.

Selon le syndicat :

 « Le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, qui prévoit notamment et sous peine de sanctions, l’obligation vaccinale pour les sapeurs-pompiers, porte atteinte à la Constitution »

Nous assisterons peut-être à un rapport de force qui s’annonce musclé, car il est inutile de le rappeler, mais les pompiers sont probablement un des corps de métiers publics les plus respectés par le peuple (contrairement à la police et la gendarmerie qui ont perdu toute admiration depuis leur bavure « giletjaunesque »).

Si ces gens d’une utilité primordiale restent à la caserne et jouent aux cartes pendant que le pays brûle, il se pourrait que nous assistions à des vagues de violence sans précédent.

N’oubliez pas de récupérer les ressources censurées pour agir contre la dictature sanitaire !

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *